Le Pirée de Yiorgos Nikolaou, tenancier de bar

La famille de Yiorgos Nikolaou est originaire des îles de Serifos et Kimolos, dans les Cyclades grecques. Mais c’est au Pirée qu’il est né et qu’il a grandi… Plus qu’un quartier, le Pirée est une ville en soi: ce serait une provocation affirmer que c’est une partie d’Athènes car c’est un monde distinct, bien que géographiquement lié à la capitale. D’ailleurs l’un des pires affronts c’est de l’appeler « le port d’Athènes »….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec son caractère bien trempé et sa fierté unique, le Pirée est comparable à un archipel: c’est ici que sont venus s’installer beaucoup de gens originaires des îles grecques. C’est aussi ici, dans la zone du port, où s’est développé le Rebetiko, musique populaire apparue dans les années 1920, à la suite des vagues migratoires des populations grecques lors de la Catastrophe d’Asie mineure.

IMG_3961
©JBasic

Après des études de physique en Italie, Yiorgos abandonne la carrière scientifique pour s’occuper corps et âme du Yacht Club, un kafeneion (café-bar traditionnel grec), fondé en 1938 et repris en gestion en 1994, sur le front de mer de la douce île de Serifos, à quelques heures de bateau rapide du Pirée. Au Yacht Club on est les bienvenus à tout moment de la journée: le matin au petit-déjeuner, l’après-midi pour boire un jus ou savourer aux petits snacks maison ou le soir pour profiter de la musique et des excellents cocktails. Grâce au savoir-faire, au sens de l’accueil et au bon goût de Yiorgos et de son équipe, ce lieu incontournable de rendez-vous arrive à rassembler un savant mélange de touristes et de locaux de tous âges et styles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les qualités de tenancier de Yiorgos se sont aussi répandues dans la Chora de Serifos, le village de l’île qui domine la baie avec ses magnifiques maisons et ruelles blanches: c’est ici que depuis quatre ans le Barbarossa rythme les soirées avec ses drinks et son ambiance sur la petite place au cœur du village. Mais sur la terre ferme c’est au Pirée que Yiorgos garde son ancre, toujours proche de la mer, en nous faisant découvrir certains de ses lieux favoris.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ses endroits au Pirée….

>> Piraiki, la rencontre entre le nouveau et l’ancien Pirée

« Ce sont les murs anciens du Pirée, bâtis directement sur la mer: aujourd’hui on voit encore les restes de cette construction et depuis ici on a droit à une vue imprenable sur les îles de Salamina et de Aegina, surtout au coucher du soleil. C’est d’ailleurs un lieu de rendez-vous classique pour se promener le long de la mer ou passer la soirée en discutant – seuls, en couple ou en groupe. A’ Piraiki on retrouve dans le même périmètre l’ancien et le nouveau Pirée: les traces de l’antiquité cohabitent désormais avec les nouvelles constructions et aménagements. »

©Antigoni_Papantoni, 2017-peiraiki
Les vestiges des anciens murs à Piraiki ©APapantoni
IMG_4116
Lumières nocturnes sur la promenade en bord de mer @JBasic

>> Le petit port de Mikrolimano

« En longeant les murs de Piraiki on peut se promener, passer par la baie de Zéa et Pasalimani et arriver jusqu’à Mikrolimano, le dernier des petits ports de plaisance de ce versant du Pirée. C’est la place d’amarrage préférée pour beaucoup de yachts et aussi la partie la plus riche et touristique avec ses magasins et enseignes chic. Vous y trouverez de nombreux bars et restaurants qui vous permettront de passer des parfaits moments de détente. Et ne perdez pas le cap car parfois, quand le ciel est clair, on peut même entrevoir au loin l’Acropole…

©Antigoni_Papantoni, 2017-pasalimani2
En passant par le front de mer à Pasalimani ©APapantoni
Capture d_écran 2017-10-26 à 09.57.45
L’élégante ambiance du soir dans port de Mikrolimano

 >> Olympiakos, la grande fierté du Pirée

« Qui dit Pirée dit aussi, inévitablement, Olympiakos: le club sportif pour lequel le cœur des locaux, y compris le mien, bat le plus fort. Le club comprend une section basket-ball, volley-ball, water-polo mais c’est sans doute l’équipe de football qui est la plus connue et soutenue.

IMG_4213
Le stade Karaïskaki avec l’effigie de l’équipe ©JBasic

Considéré comme le plus grand et le plus titré club de football en Grèce, l’Olympiakos est la fierté du Pirée, surtout au sein de la classe ouvrière – en opposition au Panathinaikos, son grand antagoniste, historiquement considérée comme le club des classes supérieures. Dès que je peux, je vais au légendaire stade Karaïskaki assister aux matchs, tout particulièrement les rencontres les plus attendues comme les derbies. »

>> Stade Karaïskaki, Karaoli ke Dimitriou ke Sofianopoulou, Neo Faliro, Pirée

IMG_4148
On est supporters de l’Olympiakos à tout âge ©JBasic

>> Une halte aux tavernes historiques

« Il n’est pas possible de ne pas s’arrêter à l’un des kafeneion du Pirée, ces tavernes historiques de gestion familiale, certaines très anciennes, où il fait bon faire une halte pour boire, manger ou écouter des mélodies jouées à la guitare et au bouzouki, l’instrument national grec. Vous y trouverez de la nourriture simple mais de qualité, souvent juste quelques plats, servis dans une ambiance chaleureuse. Par exemple chez Margaro, l’une des plus célèbres tavernes du Pirée fondée en 1944, le menu consiste en de la salade grecque et du poisson frit (crevettes, mulets, …), accompagné par du vin du tonneau ou de la bière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une autre adresse incontournable est To Eidikon, une institution tenue par la même famille depuis presque 100 ans, ce qui en fait le plus ancien restaurant non seulement du Pirée mais aussi d’Athènes. Dans le passé, c’était une épicerie pendant la journée et une taverne le soir. »

>> Margaro, Chatzikiriakou 126, Pirée & To Eidikon, Psaron 38 & Salaminos, Drapetsona, Pirée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Publicités

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s