Le Lisbonne de Victoire de Lencquesaing, céramiste, et Arthur Larrue, écrivain

Arthur Larrue et Victoire de Lencquesaing, respectivement écrivain et céramiste, ont fait de Lisbonne leur nouvelle maison en mai 2016.

Arthur a enseigné la littérature française en Russie, à Saint-Pétersbourg.  En 2012, il a collaboré avec le collectif new-yorkais Soundwalk et signé le texte de Medea (éditions Dis Voir, 2012), une composition poétique qui allie fragments sonores, mots et images recueillis lors d’un périple en mer Noire. Dans son premier roman Partir en guerre (éditions Allia, 2013), il évoque sa vie clandestine avec les artistes dissidents russes du collectif Voïna. La dernière nouvelle d’Arthur vient d’être publiée en Allemagne.

Victoire travaillait à Londres en tant qu’agent de photographes de mode chez Art Partner. Elle rencontre Arthur à Saint-Pétersbourg. Ils se retrouvent deux ans plus tard, quand Victoire a déjà quitté la mode pour s’investir dans la vie de l’ancien atelier de la céramiste Fance Franck, à Paris. Arthur venait d’être renvoyé de Russie. Ensemble ils partent s’installer à Lisbonne il y a un an, pour être loin et près à la fois. Victoire y poursuit avec bonheur son activité de céramiste et Arthur celle d’écrivain.

Leurs lieux à Lisbonne…

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Tasca do Abilio, la cantine aux meilleures saveurs locales

IMG_2656
Promesses de bonheur chez Tasca do Abilio ©JBasic

« Parfois, vous rêvez de ce qui est pour vous un petit-déjeuner portugais, ce que probablement aucun guide gastronomique n’appellera un petit-déjeuner portugais mais qui résonne en vous comme tel : un abatanado (café long) et une bifana (escalope de porc cuite à l’ail et au sel entre deux tranches de pain blanc) ou un bitoque (tranches fines de viande de boeuf ou de porc, recouvertes d’un oeuf au plat, accompagnées de frites, de riz et de crudités). Vous rêvez aussi d’un déjeuner ou d’un dîner absolument portugais (sardines grillées et salade de tomates), dans ce cas cette adresse dans le quartier de Lapa-Estrela vous apparait comme étant la seule sur terre à pouvoir vous l’offrir. Aller chez Tasca do Abilio s’apparente à un voyage dans le temps ou à une initiation. Et on peut y acheter les meilleurs tomates de Lisbonne… » >>> Rua São João da Mata, 63

IMG_2654
Une cantine sans chichis et les meilleurs tomates du coin ©JBasic

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Casa Pélys, la caverne d’Ali Baba de la littérature

PelysTMT
Des trésors sous forme de livres et autres petits objets anciens

« A’ la librairie Casa Pélys vous trouvez des objets vintage et d’anciens livres d’occasion portugais, français et anglais choisis avec goût et exigence. Récemment, nous avons acheté The Complete Short Stories de F. S. Fitzgerald, Uma pequena historia do Mundo de Ernst Gombrich, Youth de Joseph Conrad (offert à un ami océanographe vivant à Galway), Louis XI et Charles le Téméraire de Philippe de Commynes et La tentation de l’Occident d’André Malraux (offert à un ami écrivain vivant à Tanger). » >>> Rua Tomás da Anunciação, 62Pelys2TMT////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Estrela: le jardin, son kiosque et son étang…

IMG_2668
Au premier rang pour le spectacle au jardin d’Estrela ©JBasic
IMG_2671
Le kiosque de Estrela ©JBasic

« Au jardin d’Estrela, il y a ce petit kiosque au bord d’un étang où l’on peut observer vivre des tortues, des oies, des cygnes et des canards. Il est intéressant de remarquer que les uns et les autres se prennent les uns pour les autres. Les tortues se sèchent au soleil comme des canards, les canards défient les oies comme des oies, et les pigeons tentent de nager comme les tortues. Un tel spectacle vaut une séance de cinéma. » >>> Praça da EstrelaIMG_2673///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

A Viagem, à travers musique et philosophie

AViagem3TMT
Une invitation au voyage et aux découvertes

« Dans le bar de Sebastião baptisé « A Viagem » une guitare est suspendue à une échelle et il est impossible de savoir si quelqu’un s’en ait un jour saisie pour jouer. De la même façon,  Sebastião a écrit un mémoire de philosophie sur Schelling et vous pouvez, ivre ou simplement désireux de connaître la très pertinente philosophie de Schelling, décrocher cette guitare de son âme et l’écouter en jouer. Un philosophe tenant un bar est une combinaison très précieuse, très utile, hautement recommandable. » >>> Traversa Ribeira Nova, 30

A_Viagem2TMT/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les merveilles de la céramique chez Caulino

Caulino2_TMT
La boutique-atelier de Caulino Ceramics

« C’est là que tout a commencé pour Victoire à Lisbonne. Après l’atelier de Fance Franck à Paris, c’est dans celui-ci qu’elle conçoit une ligne d’objets en céramique reprenant la forme des mains humaines et baptisée Main Edition. Les fondatrices de l’atelier Caulino Ceramics sont Catia Pessoa, qui confectionne la vaisselle du chef José Avillez, et Ursula Duarte Dos Santos. N’importe qui peut entrer et voir. Avant l’atelier proprement dit, il y a une petite boutique où sont exposées leurs créations. » >>> Rua de S. Mamede ao Caldas, 28 A

Victoire_mains
Les mains de Victoire – source d’inspiration et outils de création

Caulino3

Publicités

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s