Le Lisbonne de Kheira Linder, illustratrice

« J’aurais adoré pouvoir dire que j’ai toujours voulu devenir une artiste. Et que je n’arrive pas à me souvenir d’aucun moment où je n’étais pas en train de dessiner et que d’ailleurs j’ai commencé à dessiner bien avant que je puisse me souvenir de quoi que ce soit. Mais c’est pas vrai. Quand j’étais petite je voulais être missionnaire et spécialiste de médecine alternative en Papouasie-Nouvelle-Guinée (en hiver), bergère dans les Alpes (en été), astronaute (en période de vacances) et Québécoise. A’ 20 ans, j’ai commencé à étudier les Sciences Politiques et Histoire moderne parce que je voulais changer le monde. Aujourd’hui je ne suis devenue rien de tout cela mais quand même un petit peu de tout ce que j’ai toujours voulu devenir. Et. Encore. Plus. A’. Venir! »

Processed with VSCOcam with f2 preset
Kheira au marché de la Feira da Ladra ©ChrischaVenusOswald

Kheira Linder est une artiste et illustratrice allemande. Elle est sans cesse fascinée et inspirée par la nature, les émotions, la science, la lumière, les ombres, les changements, l’univers, la résilience, les inconnus et les amis. Après avoir longtemps vécu à Stockholm, en Suède, elle a embarqué ses pinceaux et ses crayons à Lisbonne, où elle vit depuis plus d’un an.  (photo de couverture: ©ChrischaVenusOswald)

Ses lieux favoris à Lisbonne:

Cemiterio do Alto de São João

KheiraLinder_cemiterio3
Une des allées du cimetière  ©KheiraLinder

« Ce cimetière est l’un des rares endroits que j’avais vu en photo bien avant de déménager à Lisbonne. Et c’est aussi l’un des premiers lieux que j’ai visité, ce qui peut paraître bizarre puisque l’une des raisons de mon déménagement ici a été le besoin pressant de vivre le moment présent… C’est très beau, une sorte de petit village au milieu de la ville. Presque surréaliste. Lorsqu’on se promène au milieu des tombeaux blancs, en réfléchissant à la vie ou alors en ne pensant à rien du tout, on entend souvent les poules des voisins. Quand je viens ici, je me sens soudainement apaisée et remplie d’un sentiment de confiance, de reconnaissance et d’inspiration. » >>> Parada Alto de São João

KheiraLinder_cemiterio4
Le skyline où les croix se mêlent aux immeubles ©KheiraLinder

Miradouro Monte Agudo

KheiraLinder_miradouro
Vers les hauteurs du Miradouro Monte Agudo ©KheiraLinder

« Je m’arrête souvent à l’un des miradors de la ville pour admirer Lisbonne et pour me rappeler qu’il est aussi possible de ne pas toujours savoir ce qui nous attend ni de comprendre son pourquoi et qu’il est bon de suivre librement notre cœur. Ce mirador n’est pas le plus connu, ni le plus spectaculaire. La première fois que j’y étais c’était au milieu de la nuit, l’été passé: on avait dû escalader le mur et passer à travers un trou en faisant semblant de devoir nous frayer un chemin au milieu de la jungle. Je portais une couronne de fleurs pour la fête nationale et pour célébrer la vie. On était assis sur un muret en admirant les lumières de la ville et on se sentait des aventuriers: ça sonne pathétique mais à ce moment on avait l’impression que tout était possible et que le monde nous appartenait. »  >>> Rua Heliodoro Salgado

KheiraLinder_Lisboamorning
Vue et envol à l’aube ©KheiraLinder

Mosteiro São Vicente de Fora, Panteão et la Feira da Ladra

IMG_2729
Bric-à-brac aux puces de la Feira de Ladra sur fond de Panthéon National ©JBasic

« J’aime le mélange de ces bâtiments historiques – le Monastère et le Panthéon – et du fourmillement des gens et d’objets de la Feira da Ladra, le légendaire marché aux puces de Lisbonne. Certains jours on ne peut même pas voir où les eaux du fleuve Tage (Tejo) finissent et le ciel commence. J’ai l’impression de revenir à la maison sans avoir besoin de partir à l’étranger: être dans le moment présent et au même temps respirer le passé tout en s’excitant en vue des surprises offertes par le futur imminent. »   >>> Entre Largo de São Vicente et Campo Santa Clara – tous les mardis et samedi, jusqu’à 17h

IMG_2735
Détail à l’intérieur du Monastère Sao Vicente de Fora ©JBasic

Estufa Fria

KheiraLinder_eEstufaFria1
Calme, volupté, poissons rouges et fraîcheur ©KheiraLinder

« Une serre. Avec toutes sortes de plantes. Qu’est-ce qu’on peut dire de plus? Un lieu parfait pour se relaxer et se rafraîchir lors des chaudes journées d’été. » >>> 501, Parque Eduardo VII, Avenida Antonia Augusto de Aguiar – ouvert tous les jours de 9h à 16h30 (17h30 en été)

KheiraLinder_EstufaFria
Estufa Fria, littéralement « serre froide » ©KheiraLinder

Rua do Benformoso

« La vie, tout simplement. Sans glamour mais très inspirante. Des magasins aux vitrines débordantes. Des gens de toutes origines. Plus d’odeurs de ceux que notre nez arrive à distinguer. Une boutique avec des tissus africains (fabriqués aux Pays-Bas…). Des chats qui errent dans les ruelles étroites du quartier de Mouraria. Siroter une limonade en observant les gens au café O das Joanas sur Largo Intendente. Et plus tard dans la nuit, aller boire un drink et écouter un concert sur la terrasse de la Casa Independente. »

119_1936
Une ruelle du quartier de la Mouraria ©JBasic
KheiraLinder_street3
Vitrine aux goût fruité ©KheiraLinder
IMG_2780
Entre Largo do Intendente et Rua Benformoso ©JBasic

Cerise sur le gâteau: conçu par les mains créatives de Kheira, un précieux plan des ses lieux lisboètes, fait sur mesure pour Tess Mag Travel (à télécharger ici)! En plus des ses lieux favoris mentionnés dans l’entretien (en jaune), l’artiste a également mentionné quelques autres de ses coups de cœur en bonus…KheiraMapFinal

Cafe de Garagem (bar, terrasse, espace culturel)

ZDB – Zé Dos Bois (association culturelle, bar, concerts)

Carpe Diem Arte e Pesquisa (expositions d’art)

Jardim da Estrela (nature, oasis, inspiration)

Renovar da Mouraria (lieu socio-culturel, restaurant, concerts)

Casa do Alentejo (bâtiment historique, restaurant)

Davvero (glaces)

KheiraLinder_carpediem1
Une exposition chez Carpe Diem Arte e Pesquisa ©KheiraLinder
119_1947
Une des magnifiques salles de la Casa do Alentejo ©JBasic

Merci aussi à l’artiste Chrischa Venus Oswald pour sa complicité

Publicités

Laissez un commentaire:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s